Se former en image et son à Paris

image et son

S’intéresser au son et à l’image, c’est littéralement vouloir partir à la conquête du monde de l’audiovisuel. En d’autres termes, c’est aussi se préparer à entrer dans le monde du cinéma, de la télévision, voire de la radio. Et, malgré les aléas de la formation dans ce domaine, nombreux sont ceux qui rêvent de se former au son et à l’image. D’ailleurs, ce n’est pas le choix qui manque en termes d’établissements ! Vous avez l’université ou l’école spécialisée pour cette formation. Quel que soit votre choix, essayez de choisir celle qui équilibre le rapport pratique/théorique.

L’histoire de l’audiovisuel !

Dès l’apparition des médias audiovisuels (image et son), l’information était là. Ils ont rapidement occupé une place importante dans la vie quotidienne des citoyens. La radio et la télévision ont l’avantage d’être omniprésentes, car tout le monde peut les recevoir en même temps. Dans ce processus, les médias audiovisuels ont également contribué à la culture nationale. Les citoyens à la recherche d’informations instantanées les préfèrent aux autres médias en raison de leur réactivité (surtout la radiodiffusion, et plus tard les chaînes de télévision sont ininterrompues). Pour voir plus d’informations, veuillez cliquer ici esis-paris

Les types de formation à l’image et au son !

En général, deux types de formation sont disponibles : accélérée et normale. Pour la première option, vous pouvez opter pour un établissement d’enseignement proposant des formations CAP, DUT ou BTS pour une scolarité plus rapide. Deux ans de formation, c’est-à-dire à l’obtention du BTS, en audiovisuel peuvent largement suffire pour débuter un métier spécifique à l’image et au son. En effet, leurs certifications sont composées d’environ cinq spécialisations. Il est donc possible de se pencher sur les méthodes du multimédia puisque le graphisme est également proposé. Cependant, avoir un baccalauréat mis à niveau est fortement exigé par les établissements de formation. Le deuxième type est le cursus normal. C’est notamment celui de suivre ses études en audiovisuel dans une université. Le cycle de formation varie entre 3 et 5 ans après le baccalauréat. Les diplômes à délivrer sont la licence générale en arts du spectacle, et le master professionnel en cas d’extension. Quelle que soit la profession envisagée tournant autour de l’image et du son, il est toujours considérable de conquérir le niveau de master pour éviter les problèmes de débouchés.

A propos des écoles spécialisées en image et son !

Non loin des formations universitaires, les certifications délivrées par les écoles spécialisées en image et son sont également reconnues dans des secteurs spécifiques. Vous pouvez vous y inscrire dès l’obtention de votre baccalauréat. En effet, ces écoles proposent aussi des formations de niveau bac+2 à bac+5. Il existe des écoles généralistes et spécialisées dans le secteur de l’audiovisuel. Il est alors possible de se former au journalisme (reporter d’images), à l’infographie, etc… Mais, sachez qu’en général, vous avez à votre disposition plus d’une centaine de métiers grâce au son et à l’image. En effet, l’application des compétences de ces domaines permet de réaliser des tournages (de film, dessin animé, fiction, etc…), la tournée ou/et l’album d’un artiste, une émission (radio ou télévision), etc… A vous de choisir le type et l’établissement d’enseignement qui vous convient !

Trouver une école d’informatique en alternance
Trouver une école à Paris pour se former en journalisme