Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir boulanger ?

boulanger

Le boulanger est depuis toujours l’un des artisans les plus appréciés en France. C’est même le seul professionnel que vous êtes certain(e) de voir tous les jours ! Figure clé de la vie locale, le boulanger entretient un lien particulier avec sa clientèle. Si ce métier vous attire, sachez que la formation pour adultes vous permet de l’exercer en préparant un CAP boulanger ou en suivant une formation courte en boulangerie. Toutefois, avant de vous lancer, disposez-vous des qualités nécessaires pour travailler un jour dans une boulangerie ? Quelles compétences sont indispensables ?

Avoir la passion du pain et de l’amour des bons produits

On ne peut exercer correctement un métier artisanal comme celui de boulanger sans amour et passion. Pour suivre une formation boulanger comme celle que vous trouverez sur un site spécialisé, il faut donc éprouver un attrait pour le pain. S’il est fabriqué sans sentiments, le pain ne révèlera jamais ses arômes. En effet, il ne s’agit pas seulement de réunir les ingrédients nécessaires à la conception d’un pain, il faut surtout aimer les bons produits et aimer les travailler pour qu’ils donnent le meilleur résultat final.

A cet amour du pain s’ajoutent aussi l’inventivité et la créativité qui représentent des qualités complémentaires. Être créatif dans le métier de boulanger c’est l’assurance de se différencier de la concurrence. S’ouvrir à d’autres saveurs, à de nouvelles manières de travailler sont des atouts dans ce métier. Vous devrez ainsi vous renouveler régulièrement et rester toujours à l’écoute de votre clientèle et des dernières tendances en matière de consommation de pain. En diversifiant votre gamme par la création de pains spéciaux, de pains inédits votre boulangerie attirera du monde.

Posséder des aptitudes au commerce et à la gestion

En suivant un cursus de CAP boulanger vous constaterez que, comme la plupart des métiers de l’artisanat, celui de boulanger requiert des compétences en vente, gestion et animation d’équipe. Vous auriez tort de penser que cette profession n’est que manuelle. Un boulanger doit savoir :

  • Accueillir avec le sourire les clients, (même les moins agréables) et les conseiller au mieux. Le métier de boulanger nécessite un contact avec la clientèle. Pour fidéliser cette dernière, vous devrez aimer partager votre savoir-faire et transmettre du plaisir.
  • Faire preuve de bonnes connaissances techniques des procédés, matières premières et des machines utilisés.
  • Assurer la gestion de ses stocks
  • Prévoir la production en fonction de la demande.
  • Négocier les tarifs des matières premières avec les fournisseurs. Vous serez ainsi d’autant plus compétitif par rapport à vos concurrents.
  • Gérer la comptabilité d’un magasin et le management d’une équipe si vous êtes à votre compte
  • Entretenir des conditions d’hygiène et de sécurité optimales dans le magasin et respecter les protocoles.

Aimer travailler le pain est certes une qualité incontournable pour commencer à travailler mais si vous souhaitez ouvrir votre propre boulangerie, vous devrez en plus posséder des compétences en gestion et management. Une formation courte en boulangerie intègre cette vision transversale du métier.

Avoir de la rigueur et de l’organisation

La préparation du pain ne s’improvise pas. Élaborer la pâte qui servir de base aux produits de boulangerie requiert une grande attention. Le métier exige une grande autonomie dans sa pratique. Pour ne pas vous laisser déborder, vous devez organiser parfaitement votre travail en gérant le temps de repos de la pâte, les temps de cuisson sans oublier celui dédié au nettoyage des ustensiles, des locaux et à la désinfection qui s’impose. La fabrication du pain exige non seulement de l’organisation, du soin dans le travail mais aussi un respect drastique des règles d’hygiène.

Être en bonne condition physique

La résistance physique et l’endurance sont des qualités indispensables pour se lancer en boulangerie. Il faut en effet supporter des conditions de travail parfois difficiles avec des horaires particuliers sur des journées qui commencent tôt et sont parfois éprouvantes. Si les boulangeries ouvrent au public aux alentours de 7 heures du matin, il faut savoir que le travail du boulanger démarre bien plus tôt. Pour que le pain soit prêt, l’artisan doit être à pied d’œuvre dès 4 heures du matin afin de procéder au pétrissage de la pâte et à la première cuisson du pain.

En outre, fabriquer du pain va souvent de pair avec travailler debout, dans la chaleur et l’humidité en soutenant une certaine cadence. Pour ces raisons, posséder une bonne condition physique est incontournable.


Préparations aux concours de la fonction publique en ligne
Travailler en tant qu’étudiant étranger