Quelles sont les différentes aides financières pour les étudiants ?

Les étudiants issus d’une famille aux faibles revenus peuvent profiter de plusieurs aides financières. Cela peut se présenter sous forme de bourses d’études ou encore d’aide au logement. Des dispositions spécifiques s’adressent également aux étudiants en situation de rupture familiale, autonomes ou qui souhaitent poursuivre leurs études à l’étranger.

Les bourses d’études

Ce sont les étudiants des familles modestes qui profitent des bourses étudiantes. Le mondant de la bourse sera évalué en fonction des revenus de la famille et selon un système de neuf échelons, avec une notation de 0 à 7. À l’échelon 0, l’étudiant ne paiera pas de frais d’inscription et à 7 il profitera de l’ensemble de l’aide financière proposé par les bourses d’études. Cet échelon s’adresse surtout aux familles aux faibles revenus. Après la refonte de 2014, un échelon 0  bis a été créé pour permettre aux étudiants qui n’avaient pas droit à l’aide auparavant d’en profiter maintenant. Pour en profiter, les étudiants aux cas sociaux doivent créer un dossier social étudiant par l’intermédiaire du CROUS avant la rentrée universitaire. Avec la bourse d’études, l’étudiant peut également bénéficier d’une aide au mérite s’il a obtenu la mention « très bien » au bac.

Les aides au logement pour étudiants

L’aide  au logement constitue également une aide financière étudiant. Grâce à l’allocation au logement social, l’étudiant ne paie qu’une partie du loyer. Le bail sera rédigé au nom de l’étudiant et le logement aura le confort minimum. Si l’étudiant vit dans un logement conventionné, il peut profiter d’une Allocation personnalisée au logement. Ces deux aides sont uniquement adressées aux parents. Elles ne sont pas cumulables avec les aides perçues par les parents. Elles sont attribuées par la CAF selon différents critères sociaux. En d’autres termes, l’étudiant ne doit plus être rattaché au foyer fiscal de ses parents s’il souhaite profiter d’une aide au logement.

Les autres aides financières attribuées aux étudiants

– L’aide à la mobilité

Versée par le CROUS, l’aide à la mobilité est attribuée aux  étudiants boursiers qui souhaitent poursuivre leurs études à l’étranger ou d’y faire du stage. La valeur de l’aide d’élève à 400 € par mois environ d’une durée de 2 à 9 mois.

Pour les étudiants non boursiers, le programme Erasmus + leur permet de profiter d’un aide financier. Cette aide ne servira pas à couvrir tous les déplacements, mais à combler les différences de coût des études et le prix du séjour à l’étranger. La valeur de l’aide est évaluée selon le coût de la vie du pays hôte.

– L’aide d’urgence

Octroyée par le fonds national d’aide d’urgence, cette aide vient à la rescousse des étudiants en difficulté (rupture familiale, absence de revenus, etc.) Les étudiants ayant besoin d’une aide ponctuelle, mais qui n’a pas droit à une bourse peuvent également profiter de cette aide.

Conseils pour lutter contre la précarité étudiante
Les caractéristiques du logement en cité U et en résidence universitaire