Enseignement supérieur – Arts appliqués, graphiques, plastiques

Quand o­n est créatif, qu’on a du talent, un bon « coup de crayon »; le sens des formes, des couleurs, une bonne culture générale, o­n peut se former et travailler dans le domaine de l’art. La France offre une grande variété de formations de haut niveau dans ce domaine.Les formations et les débouchés sont très différents selon que l’on s’intéresse aux arts appliqués, aux arts graphiques ou aux arts plastiques.

Arts appliqués, graphiques

Architecte d’intérieur, maquettiste dans l’édition, l’imprimerie, la publicité, l’audiovisuel ou le film d’animation, illustrateur, dessinateur de BD, designer, styliste, céramiste, …

Les formations courtes

2 ans d’études après les études secondaires.
Il est possible de préparer un brevet de technicien supérieur (BTS) : il existe BTS arts appliqués :

– architecture intérieure,
– art céramique,
– art textile et impression,
– assistant en création industrielle,
– styliste de mode,
– expression visuelle option « espaces de communication, communication visuelle »,
– options « graphisme, édition publicitaire ou multimédia ».-

Ces diplômes se préparent dans quelques lycées publics et dans quatre écoles supérieures d’arts appliqués

– à Paris – Ecoles Estienne, Olivier de Serres, Boulle et Duperré,
– en province – ESAAT à Roubaix, La Martinière à Lyon.

L’entrée dans ces formations est très sélective et il faut déjà avoir une solide formation artistique. Très convoitées par les Français (500 candidats pour15 places), ces classes peuvent admettre des étudiants étrangers présentant les qualités artistiques nécessaires et connaissant bien la langue française car l’enseignement est dispensé en français.

Outre la préparation aux BTS déjà mentionnés, les écoles supérieures d’arts appliqués préparent à d’autres diplômes dits « diplômes des métiers d’art » (DMA), comme par exemple les DMA de costumier réalisateur, cinéma d’animation, arts graphiques (gravure, illustrations, reliure typographie), arts textiles, céramiques…

Les formations longues :

Pour ceux qui o­nt déjà fait au moins 2 ans d’études supérieures d’arts plastiques, il est possible de préparer un diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) en 2 ans et d’être spécialiste de la conception création dans les domaines des arts appliqués : architecture d’intérieure, communication visuelle, création industrielle, concepteur- créateur textile, mode et environnement, conception multimédia, infographie, animation.

Arts plastiques

En université :

Les études sont plus théoriques : (réflexion sur l’art et sa place dans la société).

– La Licence

Accessible après 2 ans d’études supérieures d’arts, d’histoire des arts et archéologie. Il existe une licence d’arts plastiques, une licence d’arts appliqués et des licences spécifiques comme celle d’esthétique et sciences de l’art de l’université de Paris I ou la licence professionnelle art du textile et du tapis à l’université de Clermont Ferrand.
Dans certains cas, il est possible de concilier connaissances techniques et artistiques comme dans le design industriel (IUP de génie mécanique et productique de l’Université de Montpellier II).

– Le grade de mastaire

Il est possible de préparer des diplômes d’études approfondies (DEA) en vue d’un doctorat, comme par exemple : le. DEA d’histoire de L’art et archéologie de l’université Paris 4. Ou encore des diplômes d’études supérieures spécialisées (DESS), o­n peut citer le DESS Design de Compiègne et Nancy II, celui de la mode de l’université de Lyon II, des industries du luxe et des métiers d’art de l’université de Marne-la-Vallée.

En écoles spécialisées :

Une cinquantaine d’écoles d’art, municipales, régionales et nationales (dépendantes du Ministère de la culture) préparent à des diplômes reconnus. La sélection artistique pour accéder à ces formations est très rigoureuse (concours avec épreuves de culture générale, épreuves pratiques, entretiens). Le diplôme national d’arts et techniques (DNAT) est délivré à l’issue d’un cursus de 3 ans et le diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSÉP) après un cursus de 5 ans.

Outre ces écoles d’art, il existe trois écoles nationales supérieures d’art (accès après une solide préparation). Par exemple :

L’école nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA) qui forme des artistes peintres, graveurs, sculpteurs. La formation est d’une durée de 5 années.
L’école nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD) qui forme des créateurs, des décorateurs, designers, créateurs multimédias… La formation est d’une durée de 4 années.
L’école nationale supérieure de création industrielle (ENSCI) dite « les Ateliers » forment des créateurs de produits industriels, des designers textile. La formation est d’une durée de 5 années.

Reprendre ses études à 40-50 ans: avantages et inconvénients
Les étapes à suivre pour choisir sa voie en études supérieures