Conseils pour lutter contre la précarité étudiante

La précarité étudiante est prise au sérieux depuis qu’un étudiant de Lyon, ayant des difficultés financières quasi-insolubles, s’est immolé par le feu le 08 novembre 2019. L’Etat et les organismes humanitaires veillent à proposer des mesures sérieuses pour vaincre le mal à la racine. En parallèle, chaque étudiant doit mise sur la rigueur et la communication pour échapper aux problèmes financiers à même de les perturber dans leurs études et leur vie estudiantine. Comment les étudiants devraient-ils s’y prendre pour échapper à la précarité ?

Compter sur l’aide et assistance des parents

En raison de la pression sociale et aussi de certains traits culturels de la Nation, des adolescents quittent leurs parents vers 18 à 22 ans pour être indépendants. Or c’est généralement le moment où ils commencent leurs études universitaires et leur vie étudiante. Si l’étudiant s’estime indépendant puisqu’il ne vit pas chez ses parents, il n’est pas pour autant indépendant financièrement. Pour se prémunir de la précarité étudiante, il est ainsi judicieux de rester chez ses parents ou du moins compter sur l’assistance financière de la part de ces derniers. La bourse mensuelle ne suffit pas en effet pour couvrir toutes les dépenses et besoins de l’étudiant. Il n’y a rien de honteux à se laisser aider par ses parents pour avoir toutes les chances de réussir ses études.

Faire des petits boulots

La bourse d’étude peut ne pas être proposée d’office à tous les étudiants. S’il est question de bourse démocratique, tout le monde en a droit. Par contre, une bourse d’excellence bénéficie uniquement  aux étudiants méritants. Pour les étudiants qui n’ont pas droit à la bourse d’étude, le pouvoir d’achat peut être grandement réduit au point qu’ils ne sachent plus comment gérer efficacement leurs finances. Eviter la précarité étudiante consiste  alors à faire des petits boulots et ainsi avoir régulièrement un certain revenu financier. Cela aide beaucoup pour régler les charges du quotidien. Il faudra toutefois veiller à ce que les tâches ne soient pas prenantes au point d’empêcher les études et les révisions.

Gérer efficacement ses finances

Avoir un meilleur revenu est toujours intéressant pour éviter la précarité étudiante. La bourse d’étude, les aides venant des parents et les petits boulots sont des sources de revenus  permettant cette bonne autonomie financière. Malgré tout, il est toujours intéressant de savoir gérer comme il faut ses avoirs. Cette gestion passe par le choix d’une maison ou studio à loyer raisonnable, la limitation des dépenses quotidiennes au strict minimum. Il est également nécessaire de limiter les sorties entre amis et les soirées arrosées, histoire d’assurer une bonne gestion de ses finances et revenus.

Trouver les meilleures résidences étudiantes à Aix-en-Provence directement en ligne
Comment choisir son logement étudiant ?