Se faire soigner : Mode d’emploi

Vous vous sentez mal ? Vous pensez être malades ? Chez qui vous rendre ? Cet article vous explique comment se faire soigner et obtenir le remboursement point par point.

Il existe plusieurs façons de se faire soigner :

  • Les Centres gratuits si vous n’avez pas d’argent
  • L’hôpital (carte des hôpitaux de Paris): ouvert tous les jours, même la nuit, c’est un lieu très complet pour les soins. Le regroupement des différents services (par exemple, pédiatrie, orthopédiste, chirurgie, radiologie, etc …) au sein d’une structure unique
  • Le médecin généraliste : il y a de très nombreux médecins en France qui possèdent un cabinet. Leur consultation est très intéressante lorsqu’on souhaite réduire les attentes ou les déplacements (généralement, vous pouvez trouver un médecin dans votre quartier, regardez les pages jaunes ou demander à votre entourage !). Le tarif d’une consultation normale est de 20 euros, remboursés entièrement par votre complémentaire et la sécurité sociale.
  • Le médecin spécialiste. Voici une liste de quelques spécialités :
    • dermatologie et vénéréologie (Etude de la peau et des maladies sexuellement transmissible)
    • endocrinologie et métabolismes
    • cardiologie (Etude du cœur)
    • gastro-entérologie et hépatologie (Etude de l’estomac et du foie)
    • gynécologie médicale (femme)
    • hématologie (Etude du sang)
    • médecine interne
    • médecine physique et de réadaptation
    • néphrologie (rein)
    • neurologie (système nerveux)
    • neuropsychiatrie (neurologie + psychiatrie)
    • ophtalmologie (yeux)
    • oto-rhino-laryngologie ;
    • pédiatrie (petits enfants)
    • psychiatrie
    • pneumologie (poumons)
    • rhumatologie

Les tarifs sont très divers selon la qualité du médecin traitant et de sa renommée. A l’hôpital, les coûts demeurent toutefois bas, car les médecins sont sous convention et les tarifs sont définis par l’état.

Plusieurs cas sont possibles pour le paiement d’une consultation :

  1. Vous avez une carte Vitale (remise par votre centre de Sécurité Sociale) et l’hôpital ou le médecin possèdent des lecteurs de cartes. Dans ce cas, vous ne payez que la partie complémentaire (partie non remboursable par la sécurité sociale. (Il est possible que l’on vous demande votre carte de complémentaire : vous n’aurez pas besoin de payer !)
  2. Vous n’avez pas de carte Vitale, ou l’hôpital ou le médecin n’ont pas de système informatique pour lire votre carte Vitale. Dans ce cas, vous devez payer l’intégralité de vos frais. A l’issue de la consultation, o­n vous donnera une feuille de soin. Celle-ci doit être remplie à la main, puis envoyée par courrier (ou remise directement) à votre centre de sécurité sociale qui vous remboursera. Si votre complémentaire est attachée à votre centre de sécurité sociale,(par exemple, votre centre de sécurité sociale est la SMEREP et votre complémentaire est la SMEREP aussi) l’intégralité des remboursements est faite en une fois. Autrement, vous recevrez un certificat de remboursement de la partie sécurité sociale qui justifiera votre remboursement auprès de la complémentaire.

Dans les deux cas, si nécessaire, o­n vous donnera une ordonnance, feuille où sont inscrits les médicaments à acheter en pharmacie ou les soins proposés.

Pour le remboursement des médicaments en pharmacie, beaucoup de cas se présentent. Dans le pire des cas, vous paierez tous vos médicaments ; o­n vous remettra alors une feuille de soin, que vous devrez remplir (Nom – Adresse – Numéro de sécurité sociale – Signature ; N’oubliez pas d’y coller les vignettes présentes sur les boîtes de vos médicaments sur cette feuille) puis envoyer à votre mutuelle. Vous serez normalement remboursé sous un mois.

Sécurité sociale et Mutuelles