Faire ses études en France

La France dispose d’un éventail de choix d’écoles et de spécialités à étudier à l’Université. Découvrez tous les domaines qu’il est possible d’étudier ainsi que nos conseils et astuces.

Aides financières pour les étudiants

D’un point de vue pécuniaire

La France offre des aides financières variées selon les profils. En ce qui concerne les étudiants, il en existe deux principales.

La bourse étudiante du CROUS

Cette bourse est versée chaque mois sur le compte bancaire de l’étudiant. Le droit et le montant de cette bourse sont fixés et calculés en fonction des revenus des parents de l’étudiant. Cette bourse est caractérisée par échelons (de 0 Bis à7).

Le Fonds d’aide d’urgence

Les études supérieures sont souvent synonymes de difficultés financières. Les étudiants peuvent demander cette aide de façon passagère ou à l’année (tout dépend de la durée des problèmes d’argent).

Faire son choix

De multiple cursus d’études : il faut choisir sa voie

Nous n’avons pas tous les mêmes aptitudes, les mêmes envies ou les mêmes besoins, c’est pourquoi il faut bien choisir sa formation et son domaine d’études supérieures. Face à la multitude de formations, vous pouvez facilement vous retrouver perdus. C’est pour ça qu’au terme du collège ou du lycée, une conseillère d’orientation est à votre disposition pour vous aider à trouver votre voie et pour répondre à vos questions si vous en avez.

Certaines formations supérieures offrent la possibilité aux futurs étudiants de passer quelques jours en immersion au sein de leurs établissements. Cela permet aux lycéens de se faire une idée plus précise de la formation concernée et de se rendre compte si ça leur correspond ou non.

Mais ne vous inquiétez pas ! Même si vous avez déjà choisis un cursus mais que vous constatez au bout de quelques mois que cela ne vous plaît pas, une réorientation en cours d’année est toujours envisageable.

Formations

Choisir une formation adaptée

Certains parcours ou certains types d’établissement ne sont pas faits pour tout le monde. En effet, l’Université demande de l’autonomie alors que le BTS beaucoup moins par exemple.

Besoin d’indépendance

L’Université vous offrira cette indépendance car vous serez livrés à vous-même. Fini les professeurs constamment sur votre dos et les proviseurs qui appellent vos parents en cas d’absentéisme. Prenez enfin votre envol !

Restez dans la continuité

En suivant les cours pour obtenir un BTS vous ne serez pas dépaysé. Cette formation est souvent accessible au sein de lycées. Les conditions à respecter et la discipline seront donc semblables à celles imposées dans un lycée.

Alliez les deux !

Si vous avez besoin d’une certaine indépendance et d’un encadrement scolaire, envisagez le DUT. Vous pourrez suivre cette formation dans un IUT, vous bénéficierez donc d’une liberté universitaire mais également d’un suivi scolaire.

L’élite

Top 4 des meilleures universités en France 2018

Université Sorbonne

Prônant l’égalité d’accès au savoir pour tous, cette université forme les professionnels de demain.

École polytechnique

Elle offre des diplômes d’ingénieurs aux étudiants préalablement sélectionnés qui réussissent.

École normale supérieure de Paris (ENS)

Cet établissement offre des cours et des études basés principalement sur la recherche.

École normale supérieure de Lyon (ENS)

Basées sur la recherche, les formations sont pluridisciplinaires ainsi qu’ouvertes à l’international.

Il n’y a pas d’âge pour étudier

Reprendre ses études à l’âge de 40-50 ans c’est possible

En France, de nombreux adultes éprouvent le désir de reprendre leurs études pour changer de carrière ou pour acquérir un diplôme supplémentaire. Pour certains, cela peut leur permettre une évolution professionnelle, un changement de métier ou encore de trouver un emploi. Pour leur faciliter la vie, il y a différentes possibilités. Ces personnes peuvent suivre les cours du soir, entamer une formation à distance ou encore avoir recours au Projet de Transition Professionnelle.

Si ces adultes ne sont pas titulaires du baccalauréat ce n’est pas un problème, certaines formations comme certains BTS acceptent des étudiants qui n’ont pas le Bac.

Être étudiant étranger en France

Les avantages et les inconvénients

Les points positifs

Quitter son pays natal pour aller étudier en France peut être bénéfique pour votre carrière. En effet, la France offre de nombreux parcours dans des écoles de renommée. Le matériel mis à disposition est souvent fonctionnel et très moderne contrairement à certains pays moins développé. Avec tous ces équipements, les cartes seront entre vos mains, à vous de jouer !

Les points négatifs

En tant qu’étranger voulant étudier en France, les démarches administratives sont très longues et coûteuses surtout si vous venez d’un pays qui ne fait pas partie de l’Europe. Il vous faudra demander un visa et obtenir le statut d’étudiant étranger une fois sur place. De plus, si vous ne parlez pas bien français, le contact et les interactions sociales avec les autres s’avèreront extrêmement difficiles.